Politique sur les cookies
Les cookies sont essentiels pour l'optimisation de notre site Web. Ils nous aident à enregistrer les statistiques générales d'utilisation et de stocker d'autres informations qui nous permettent de fournir des fonctionnalités telles que l'outil de comparaison. Ces cookies ne stockent aucune donnée personnelle identifiable. En savoir plus sur les cookies

01/05/2013

L'EQUIPEMENTIER SCHAEFFLER ET FORD S'ATTAQUENT A LA ROUE

L'Américain et l'équipementier allemand se sont associés pour développer l'eWheelDrive, un moteur électrique placé dans les roues du véhicule.
 
Placer un moteur électrique dans une roue n'est franchement pas une nouveauté, mais Ford et Schaeffler ont annoncé travailler ensemble sur le sujet dans l'optique de développer à l'avenir des citadines zéro émission.

Des citadines qui devraient être beaucoup plus nombreuses d'ici 2050 car la population urbaine sera passée de 3,4 à 6,4 milliards de personnes et le nombre de véhicules aura été multiplié par quatre. Dans ces conditions, il est sûr que le véhicule et la mobilité doivent évoluer.

"L'intégration du moteur dans les roues permet de repenser totalement l'architecture d'une voiture urbaine, explique Peter Gutzmer, directeur technique de Schaeffler. Cette technologie pourrait donner naissance dans le futur à des concepts et à des plates-formes révolutionnaires."

Rien de révolutionnaire pour le moment car le concept dévoilé repose sur la base d'une Ford Fiesta, mais les deux partenaires ont déjà annoncé que, d'ici 2015, deux autres modèles encore plus aboutis seraient produits. Pour Ford, le but de ces recherches est "d'améliorer l'intégration des moteurs-roues, tout en étudiant leur comportement dynamique, leur freinage et les sensations de conduite".

Ford et Schaeffler vont donc poursuivre leur travail, mais ils pourront également compter sur l'appui de Continental (qui appartient au groupe Schaeffler), ainsi que sur ceux de l'université d'Aix-la-Chapelle et de l'université des sciences appliquées de Regensburg. Rendez-vous est donc pris en 2015.

 



Actualités